Lumières

Lorsque vous pédalez, il est très important d’être visible des autres usagers, mais également de bien voir devant vous. Posséder une lumière pour votre vélo électrique fait partie des équipements obligatoires. Son absence peut même être verbalisée à hauteur de 38 € ! Découvrez en bas de page tous nos conseils pour bien choisir votre lumière de VAE et vous déplacer en toute sécurité, de jour comme de nuit. 

Lumières

Le vélo de vos rêves n'est pas en stock ?

De nouveaux vélos sont mis en vente chaque jour. Restez informé des nouveaux arrivages !

Quel éclairage pour votre vélo électrique ?

Selon le Code de la route, de nuit ou lorsque la visibilité est moindre (brouillard, pluie, tunnel…), les cyclistes doivent posséder un éclairage de vélo complet. Voici donc les lumières pour VAE à absolument avoir pour être dans les règles : une lumière avant pour vélo (phare blanc ou jaune) et une lumière arrière pour vélo (phare rouge). Vous devez également être équipé de catadioptres avant et arrière, ainsi que de réflecteurs sur vos pédales et les rayons de vos roues. 


Certaines lumières sont spécialement conçues pour les vélos électriques et sont alimentées via la batterie. Un système très pratique qui vous évitera les pannes de piles. Selon les modèles, l’éclairage peut être directement intégré ou disponible en accessoires. Dans ce cas, plusieurs solutions sont possibles pour allumer la lumière de votre vélo électrique : la brancher sur le circuit électrique de votre vélo ou la connecter via USB. 

Ce type de lumière pour vélo électrique consomme très peu d’énergie et n’impactera donc pas l’autonomie de votre VAE. Certains de ces éclairages ont l’avantage d’adapter leur puissance en fonction de la luminosité environnante. 

Bien choisir la lumière de votre VAE

Selon votre utilisation du vélo électrique, il est important d’adapter votre éclairage. Pour en connaître la puissance, renseignez-vous sur les lumens de votre lumière, qui mesurent la quantité de lumière émise. 

Par exemple, si vous comptez faire du VTT électrique la nuit, misez sur un éclairage puissant (800 à 1 000 lumens minimum) et assurez-vous qu’il soit bien solidement fixé. Vous pouvez également ajouter une lampe à votre casque de vélo. 

Pour circuler en ville, une lumière de vélo électrique de 500 lumens est suffisante. Il est important de ne pas éblouir les personnes que vous croiserez. Mais pour être bien visible, vous pouvez également ajouter des lumières pour rayon de vélo. Il en existe un large choix, des plus classiques aux plus originales : clignotantes, multicolores… 

Il est possible d’opter pour une lumière dynamo pour votre vélo électrique : elle fonctionne sans piles et sans batterie et s’allume grâce à l’énergie créée lorsque vous pédalez. Son autonomie est donc illimitée lorsque vous êtes en mouvement ! En revanche, elle peut se couper si vous ne pédalez plus pendant plusieurs minutes. 

Enfin, pour être bien visible à vélo électrique, n’oubliez pas votre gilet réfléchissant : son port est obligatoire hors agglomération, de nuit ou par faible visibilité.

Voir plus